Accueil » Tout Savoir Sur Le Noriker

Tout Savoir Sur Le Noriker

Le Noriker est une race de cheval de trait originaire d’Autriche et d’Allemagne. Utilisé depuis des siècles pour le travail agricole, il est apprécié pour sa polyvalence et sa force, ce qui en fait un cheval adapté à de nombreuses activités équestres telles que l’attelage, le travail forestier, l’équitation de loisirs et le dressage. Le Noriker est également connu pour ses cinq lignées distinctes, chacune avec ses propres caractéristiques et traits. Avec son apparence imposante et sa personnalité docile, il est un choix populaire pour les éleveurs et les amateurs de chevaux de trait.

Origine et histoire du Noriker

Le Noriker est une race ancienne de chevaux de trait originaire de la province romaine de Noricum, qui correspond aujourd’hui à la région de l’Autriche, de la Bavière et de la Slovénie. Cette race de chevaux tire son nom de son lieu d’origine et est l’une des plus anciennes races de chevaux de trait d’Europe. Les ancêtres du Noriker ont été introduits dans la région par les Romains, qui avaient besoin de chevaux puissants pour le travail dans les champs et dans les montagnes. Au fil des siècles, l’élevage a été façonné par les conditions naturelles de la région, notamment le paysage et le climat.

Au XVIe siècle, la race est prise en charge par les moines qui commencent à développer un programme d’élevage pour améliorer la race. Ils croisent les Norikers avec des chevaux lourds bourguignons pour augmenter leur taille. Mais c’est surtout l’apport de sang andalou et napolitain qui se révèle décisif pour le développement de la race. Ces croisements ont permis d’augmenter la taille, l’agilité et l’élégance des Norikers.

Au XIXe siècle, de nouveaux croisements sont réalisés avec des races telles que les normands, les cleveland bays, les holsteiner, les hongrois, les clydesdales et les oldenbourgs. Ces croisements ont apporté une élégance plus marquée à la race.

En 1903, le stud-book du Noriker est instauré, ce qui implique que seuls les individus de pure race sont autorisés à y être enregistrés. À partir de ce moment-là, cinq lignées distinctes émergent : Vulkan, Nero, Diamont, Schaunitz et Elmar. Bien que la motorisation et l’industrialisation aient entrainé la diminution de la demande pour les chevaux de trait, la race du Noriker a tout de même connu une période de prospérité entre les deux guerres mondiales et a réussi à persister après la Seconde Guerre mondiale. Les Norikers étaient plus abordables et plus efficaces pour les travaux dans les régions montagneuses.

Après 1968, la race a commencé à décliner et a frôlé l’extinction. Cependant, depuis, la race s’est relancée et est l’une des races de chevaux de trait les plus importantes en Europe. Elle est utilisée pour les travaux agricoles et forestiers, ainsi que pour les loisirs et l’équitation de loisir.

Cheval Noriker
Jument Noriker et son poulain dans la réserve naturelle de Zeller See – Par Wald1siedel [CC BY-SA 4.0]

Caractéristiques physiques du Noriker

Description du physique

Le Noriker est un cheval de trait de taille moyenne. Sa tête est ordinaire avec un profil droit ou légèrement busqué. Ses narines sont larges et ses oreilles alertes et placées haut. Son encolure est courte et musclée, avec une crinière abondante. Le garrot est large et peu prononcé, tandis que la poitrine est large et profonde. Les épaules sont droites et puissantes.

Le corps de cette race est robuste et compact, avec un passage de sangle très profond et un dos long. La croupe est large et bien inclinée, avec une queue attachée bas. Ses membres sont courts, puissants et rectilignes, avec beaucoup d’os et de petits fanons. Le pied est bien formé, large et dur.

Ce cheval est connu pour sa résistance, sa force et ses pieds sûrs. La race possède cinq types ou lignées, chacun ayant ses propres caractéristiques morphologiques et comportementales : Vulkan, Nero, Diamant, Schaunitz et Elmar (ou Pinzgauer-Noriker).

Taille et poids moyens

Le Noriker toise en moyenne entre 1m55 et 1m60 au garrot, certains individus peuvent atteindre les 1,70 mètres. Son poids varie en fonction de sa taille et des différents types, entre 700 kg pour les plus légers et 900 kg pour les plus imposants.

Robe et couleurs courantes

Le Noriker présente une grande variété de robes et toutes les couleurs sont acceptées au stud-book de la race. Les couleurs les plus courantes sont le bai, l’alezan, le noir et le rouan, ainsi que les robes tachetées. Les taches peuvent être plus ou moins importantes et se présenter sous forme de petites marques ou de grandes zones. Les crins sont souvent épais et clairs, la couleur est appelée « crins lavés ». Les marques blanches sur la tête et sur les membres sont également courantes chez cette race, et peuvent prendre des formes variées.

Noriker
Un Noriker de la lignée Elmar – Par Dorofrank « Photo: ArtTecFoto » [CC BY-SA 3.0]

Tempérament et utilisation du Noriker

Caractéristiques de caractère

Le Noriker est réputé pour son caractère doux et amical, ce qui le rend facile à manipuler. Il est également connu pour sa patience, sa fidélité et sa polyvalence, ce qui en fait un excellent cheval de travail, ainsi qu’un cheval de selle ou de loisirs.

C’est un cheval énergique, avec un tempérament calme, qui peut parfois se montrer un peu têtu. Il a tendance à être docile et à bien répondre aux ordres. Cependant, il peut aussi avoir un esprit indépendant et faire preuve d’une grande détermination pour accomplir les tâches qui lui sont assignées.

En général, le Noriker est un cheval intelligent, curieux et joueur, qui apprécie les interactions avec les humains. Il est plutôt facile à dresser et a une grande capacité d’apprentissage, ce qui le rend adapté à une variété d’activités et de disciplines équestres.

Utilisations

Le Noriker est un cheval de trait polyvalent, utilisé dans de nombreuses activités équestres, telles que l’attelage, le travail agricole en forêt ou dans les champs, et l’équitation de loisirs et le tourisme. En raison de son tempérament calme et de sa grande taille, il est utilisé pour les défilés et les spectacles équestres. Sa force et sa résistance en font également un choix populaire pour les activités de randonnée équestre et de camping.

En raison de son élégance et de son tempérament, on s’en sert pour le dressage, tant pour les cavaliers débutants que pour les cavaliers confirmés. Sa puissante arrière-main en fait un choix approprié pour les disciplines de saut d’obstacles et de TREC.

En plus de ses utilisations équestres, le Noriker est également apprécié pour la production de viande, grâce à sa taille et à sa musculature développée.

Noriker en attelage
Noriker en attelage traditionnel à Zell am See – Par Wald1siedel [CC BY-SA 4.0]

Élevage et soins du Noriker

Description de l’élevage

L’élevage du Noriker est principalement localisé en Autriche et en Allemagne, où la race est très appréciée. Les éleveurs cherchent à préserver les caractéristiques physiques et comportementales de la race tout en améliorant la qualité des individus produits.

L’élevage est traditionnellement basé sur des pratiques d’élevage extensives et durables, avec une alimentation principalement à base de fourrage naturel et une vie en plein air. Les poulains sont élevés en troupeaux et ont beaucoup de liberté de mouvement pour favoriser leur développement musculaire et osseux.

Le Noriker est élevé pour la production de chevaux de travail, mais également pour les défilés et les spectacles équestres. Les éleveurs recherchent des individus ayant un tempérament calme et docile tout en étant robustes et puissants.

L’élevage est réglementé en Autriche, où la race est protégée et où les éleveurs doivent respecter des normes strictes pour garantir la qualité et la pureté de la race. Les chevaux doivent être enregistrés au stud-book pour être considérés comme des Norikers de pure race.

Les différentes lignées

Le Noriker possède cinq lignées principales, chacune issue d’un étalon fondateur :

  1. La lignée Vulkan, issue de l’étalon 13 Vulkan 63, est la plus importante et la plus populaire. Les chevaux de cette lignée ont une morphologie assez lourde et un caractère froid.
  2. La lignée Nero, issue de l’étalon 554 Uz Nero, est la deuxième plus grande lignée dans la race Noriker. Les chevaux de cette lignée ont une conformation harmonieuse, une très bonne ligne du dessus et une grande amplitude.
  3. La lignée Diamant, issue de l’étalon 367 Bravo et de son arrière-petit-fils Diamant, est connue pour des chevaux de taille moyenne, vifs et faciles d’utilisation.
  4. La lignée Schaunitz, issue de l’étalon 255 Schaunitz, est connue pour leur tempérament vif et leur rusticité. Elle était en déclin dans les années 1980 mais a depuis connu un renouveau.
  5. La lignée d’Elmar, issue de l’étalon 458 Elmar, est surtout connue pour produire des chevaux tachetés, mais est peu représentée chez le Noriker en raison de sa conformation peu populaire.

Conclusion

Pour conclure, le Noriker est une race de chevaux de trait originaire des Alpes autrichiennes et du Sud de l’Allemagne. Il est caractérisé par sa force, sa polyvalence et sa grande adaptabilité à différents types d’activités équestres, telles que l’attelage, le travail agricole, l’équitation de loisirs, le dressage, le saut et le TREC.

Ce cheval existe avec différentes couleurs de robe, notamment le bai-brun, le gris, le noir, le pie et le tacheté. Il existe également cinq lignées chez le Noriker, chacune ayant des caractéristiques morphologiques et comportementales spécifiques, mais la lignée Vulkan reste la plus importante et la plus populaire.

L’élevage du Noriker a une grande importance économique dans les régions montagneuses d’Autriche et d’Allemagne, où il est encore utilisé pour le travail agricole, en plus de ses autres utilisations équestres. La race est également appréciée en dehors de ces régions pour sa beauté, sa force et son caractère polyvalent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut